EDUQUER AVEC LES TCC

Vivre dans sa TÊTE (se faire un film) VS Vivre dans son CORPS (culpabiliser et déchanter)

 

Si nous sommes tendus, c’est que nous n’arrivons pas à vivre l’éducation que nous souhaitons vivre idéalement (celle des clichés, des belles images, bref de notre tête).

Il y a un décalage avec nos attentes ( le vécu dans la tête ) et le quotidien (le vécu dans le corps) : cette déception provoque un dialogue intérieur négatif (ressasser, juger les autres parents ou soi-même, ne pas se sentir à la hauteur d’un modèle que l’on s’est soi-même …imposé ! Quel piège !

Or, nous n’avons jamais appris à dialoguer avec ces 3 parts de nous-mêmes : LES TCC,  mais plutôt suivre des livres pour savoir comment éduquer un enfant.

Pour avancer ensembles, prenons le problème de l’éducation à l’envers!

Mon souhait ici est de :

  • Ne pas vous donner des conseils à appliquer pour atteindre un idéal ( extérieurs à vous) mais partir de vous, de vos blocages pour être votre propre repère.
  • Ne plus faire semblant qu’un enfant obéisse magiquement à des règles éducatives, méthodes et autres subterfuges…. mais que vos enfants aient une réelle profondeur, un ressenti, une lecture du monde , une spontanéité, dont nous avons tant à apprendre.
  • Vous accompagner pour comprendre ce qui bloque en vous, ce que votre tête sait, mais que votre corps ne fait pas …….afin que vous soyez plus libres avec vos émotions et vos inquiétudes de parents.

En écoutant des centaines de parents chaque année en consultation, j’ai pu ressentir presque à chaque fois que trop de principes d’éducation à appliquer coupent les parents de leurs ressentis, de la relation unique avec leur enfant, de leur histoire , ce qui bloque paradoxalement le processus naturel de parentalité.

Share Button
The following two tabs change content below.
Je suis Psychologue et Psycho-pédagogue- Auteur et Conférencière. je partage avec vous ici tous les jeux pédagogiques de l'approche TCC ( TETE COEUR CORPS) qui prend l'enfant et ses apprentissages dans sa globalité et tout ce que le travail auprès des enfants m'ont appris. 🙂